Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

L'homme volant

  • Avignon en montgolfière

    Il y a peu, ma femme et moi avons pratiqué un vol en montgolfière près de Avignon. Et comme toujours j'ai été saisi par le spectacle. Dès lors qu'on contemple notre monde en altitude, on ne peut qu'être stupéfait par sa délicatesse et prendre conscience combien nous sommes insignifiants. Néanmoins, même les organismes les plus insignifiants peuvent faire des dégâts considérables. Les micro-organismes, en particulier. Et l'espèce humaine, aussi petite qu'elle puisse être, dilapide peu à peu les ressources de la troisième planète la plus proche du Soleil. Et nous n'en sommes qu'au début. Le 2ème plus gros émetteur de dioxyde de carbone (derrière la Chine) compte en effet abroger le plan climat d'Obama. Depuis son bureau oval, le Donald pense que les réglementations environnementales sont frivoles et va ainsi entretenir de nombreuses centrales polluantes, contrairement à ce que le plan pour la réduction des émissions de CO2 suggérait. D'après Scott Pruitt, ce plan était de toute façon un moyen illégal pour la bureaucratie fédérale de faire main basse sur la politique énergétique des Etats. Selon un autre son de cloche, cependant (une ONG américaine), le Clean Power Plan aurait pu sauver des milliers de vie. Cette résolution, aussi consternante soit-elle, n'est pas surprenante dans la logique d'une présidence du tout économique. Mais elle ne fait que confirmer la crainte selon laquelle le réchauffement ne sera pas tenue sous la limite de 2°C. L’objectif de 1,5°C, recommandé par de nombreux scientifiques et vivement soutenu par les États insulaires menacés par la montée des eaux, deviendra inatteignable dans seulement six ans. Ce n'est qu'un avis personnel, mais vous devriez profiter un max de cette période : parce que si vous pensez que les quelques migrants syriens représentent un problème, je vous laisse imaginer ce que représenteront plus de 250 millions de réfugiés climatiques ! D'ailleurs, si vous souhaitez apprécier notre monde depuis les cieux, je vous invite à découvrir le vol en montgolfière : le panorama est incroyable. Voilà le site du prestataire. A lire sur le site internet de cette activité de baptême en montgolfière.

  • Le rôle des études

    De nos jours, les études sont un facteur décisif pour apporter aux enfants les compétences essentielles pour leur avenir. Les parents comptent sur les différentes étapes du cursus scolaire afin d’inculquer ces compétences à leurs enfants. Au cours de l’enseignement primaire, la confiance en soi (47 %) et l’acquisition des connaissances de base en mathématiques, sciences et anglais (43 %) sont primordiales. Pour ce qui est du secondaire (collège et lycée), les parents estiment qu’un bon cycle doit fournir des connaissances dans les matières de base (40 %) et dans des compétences clés telles que la résolution de problèmes (35 %), l’informatique (32 %) et la pensée analytique (32 %). Enfin, l’université, est perçue comme un réel tremplin vers une carrière réussie. Plus de deux parents sur cinq à travers le monde (43 %) déclarent qu’être compétent sur le lieu de travail constitue leur attente principale à l’issue des études supérieures de leur enfant. Malgré des résultats différents selon les pays, le bien- être et la réussite de leurs enfants est primordiale pour tous les parents. Près de neuf parents sur 10 (89 %) souhaitent qu’ils rejoignent les bancs de l’université, tandis que plus de trois sur cinq (62 %) espèrent qu’ils atteindront un niveau Master. Lorsqu’il s’agit de la planification des études de leurs enfants, nous observons des différences notoires dans le comportement des parents à travers le monde. En général, les parents aux revenus élevés anticipent davantage le financement des études. Ils sont 59 % à prévoir cet investissement plus de trois ans à l’avance, contre 54 % des parents à faible revenu. Toutefois, l’idée de planifier les études de leurs enfants stresse de nombreux parents. Près de deux sur cinq (38 %) qualifient de difficile la prise de décision concernant les études de leurs enfants. Plus de la moitié des parents (51 %) auraient préféré anticiper différemment les études de leur enfant et épargner plus tôt. Ces points de vue sont particulièrement perceptibles en Malaisie (84 %) et en Chine (78 %), contre seulement 14 % des parents en France et 27 % au Royaume-Uni.

  • De l'avantage de voyager beaucoup

    Je voyage beaucoup, que ce soit pour le travail ou le plaisir. Et cela a bien ses désavantages. Je vois peu mes enfants, généralement le week-end. Je ne suis pas très présent pour eux. J'ai parfois l'impression de passer à côté de l'essentiel. En revanche, cela a tout de même un avantage : voyager souvent m'a donné un autre point de vue sur le monde. Peut-être est-ce à force de consulter l'actualité des JT étrangers, dans des chambres d'hôtel à l'autre bout du monde. Mine de rien, il est difficile de garder son point de vue franchouillard lorsqu'on voit comment les autres perçoivent le monde et son actualité. C'est ce point de vue que j'aimerais partager avec vous ici. Car il me semble que bien des problèmes trouveraient une solution si l'on arrêtait de regarder le monde par le petit bout de la lorgnette. Les tentations populistes, nationalistes, indépendantistes et autres, seraient nettement moins fortes si l'on se souvenait que nous faisons tous partie de la même espèce, et que nous sommes tous, bon gré, mal gré, embarqués dans la même galère...